Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
"un mot tard sur tout"

"un mot tard sur tout"

observez moi je suis un livre ouvert,mais quel que soient vos opinion lâchez vous et commentez,j'ai parfois l'impression d'être seul ici :

http//prenaud.blogspot

http://http://prenaud.blogspot.com/2005/12/radio.htmlblogspot.com/2005/12/radio.html et http://fslactivities.sd61.bc.ca/freeware/utilitaires.html sont deux sites ou blogs interressants mais je ne sais pas encore comment les inscrire dans mes liens de même je ne sais pas encore installer un streamer comme celui de radio blog. bon ce soir je fais l'appologie d'une conduite inqualifiable si je prend la plume sur ce sujet,c'est que le plaisir de conduire comme un con m'a apporté bien des deboires mais aussi avec l'experience,une certaine anticipation sur les comportements des differents vehicules Avant dix huit ans l'age du permis les premiers vehicules conduits furent:une traction 15cv 3 vitesses dans le champ d'a coté,la 203 de mon père peu de temp avant le permis j'ai un peu conduit les girafes(poids lourds avec plateaux de chaque cotés de la cabine pour le transport de ferrailles)des bernard et des majirus(tracteurs a refroidissement a air "comme ceux de chez onatra ou charles andré dans les années 65"lorssque j'etais mécanno chez connilleau) ensuite chez fiat ,citroën,j'ai conduit tous les vehicules de l'epoque "sm ln 2cv fiat 850 ou coupé fiat dyno j'ai d'ailleur acheté une fiat 1500l cela ma permis vu le nombre de plantages en plein champs d'affiner la façon de sortir un veau d'une orniere ,ma premiere voiture etais un veau ,tres lourde tres large et dotée d'un embrayage hydrolique difficile a doser. devennu livreur en produits laitiers ,je livrais avec une goelette renault,j'ai finni par conduire comme si les cartons d'oeuf ou de yaourts étaient collé a ma collone vertébrale.je savais doser mon freinage ou arrondir les virages enfin prevoir quand le carton décroche et commence a glisser pour finir par s'ecraser sur le panneau avant du camion petit a petit on apprend a ne pas bloquer les roues mais a ralentir plus qu'un freinage puissant.Ensuite j'ai fais des livraisons de materiels electrique avec un camion plus puissant.les premiers ecces de vitesse 130 au lieu des 110 sur route a l'epoque.quelques accidents mais sans blessés pour ce qui est de mes véhicules perso une escort une ami 6 et une starlet toyota, pendant ce temp la l'escort fut la plus ravagée il fallait anticiper les virages tellement il y avait de jeu dans la direction un appel contre appel pour embarquer l'arriere du vehicule vers la droite si on voulait tournez a gauche,de plus cette escort n'avait plus de troisieme pas encore de controle technique je l'ai revendue en l'état et en la faisant essayer j'ai éte taxi colis a mon compte,les horaires n'existaient pas on ne refusait aucunnes courses toutes les destination etaient bonnes hongrie, espagne,angleterre hollande allemagne ect..les conditions de conduite tres dure car les temps tres serrés souvant on repartais apres une course de800 borne par exemple j'avais une golf cady puis un renault express chacun des vehicules firent environ 300000km en quatre ans sur la neige la glace apprendre a ne plus freiner au debut pour m'obliger avant un virage j'appuyais sur la collone de direction au lieu de la pedale de frein pour m'habituer j'ai arreté suite a plusieurs tonneaux j'ai repris de la messagerie pendant quatres ou cinq ans puis l'age et un licenciement économique m'ont forcéa diminuer mon activité je ne regrette rien j'aime toujour autant conduire je suis gaté dans le jura mais je me contente des 90km/h dans les lacets de lamoura ou prénovel ,les permis sont si dur a conserver ces temps ci quoiqu'il en soit je considère que toutes ces experiences parfois en dehors des règles ,dangereuses, fatiguantes ,sont bénéfiques et contribuent a aguérir le conducteur et lui permetre de réagir en toutes circonstances voila bonne nuit a bientôt sur un autre sujet

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article