Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
"un mot tard sur tout"

"un mot tard sur tout"

observez moi je suis un livre ouvert,mais quel que soient vos opinion lâchez vous et commentez,j'ai parfois l'impression d'être seul ici :

en quatres coups de cul hier a pau

oui la france éliminée en coupe davis ,en trois coups de cul hier a pau (ou en trois coups de cuillères a pots)cotrepèterie qui me permet de faire le lien vers une série de textes chtarbés .voici le premier

aujourd'hui nous parlerons du gliphard ,cet animal mytique mi raisin fut doté par la nature d'une particularité unique.ce genre de cheval a trompe possède trois paires de pattes ce qui lui donne une efficacité surprenante en montagne,pourtant il ne maitrise pas toujours la coordination entres trois paires de pattes .nous l'avons vu plier les deux pattes du millieu afin de s'agenouiller,sans aucun effet puisqu'ainsi les pattes du millieu se trouvent dans le vide .

le gliphard,il  n'existe plus qu'un petit nombre de specimens,ily a 2000 ans deux specimens plus répandu coexistaient celui a peau brune et le gliphard a iode vivant au bord de la mer,animal nocturne avec une vue perçante essentiellement vegetarien il ne dédaigne pas pour autant manger une sarnouille cuite de temps a autre,il dispose d'une trompe munie d'un bruleur qui lui permet de cuire les sarnouilles et par consecant d'annuler l'effet du poison qui enrobe la sarnouille,sinon il mange des racinnes qu'il trouve dans la terre,c'est un fouisseur on dit que le gliphard fouille

 le gliphard a peau brune se camoufle de ses predateurs en immitant les pierres c'est le gliphard a peau pierre.en periode de rut son cri modulé raisonne dans toute la vallée c'est l'endolage eh oui le gliphard andole.      on vient recemment d'en repérer dans le lac du bourget ce specimen amphibie  le gliphard d'eau m'a scié les jambes il m'assis oui messieur et je terminerai la dessus "le gliphard m'assis

a bientôt bonne nuit

RADIO

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article