Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

bonjour
la suite et la fin des textes de nickou

(février 83)l'enfer, c'est d'avoir perdu l'espoir,le sort fait les parents,le choix fait les amis
Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit
Le plaisir le plus délicat est de faire celui d'autrui
heureux celui qui a rencontré un ami digne de ce nom

(1984)Ne touchez pas aux hommes mariés,ils sont tous menteur et égoïstes,vous aurez beau leur donner votre vie,ils ne vous accordeont rien que des surssis,et chaque fois que vous croirez avoir gagné,vous les verrez repartir
Les hommes mariés sont des hommes sans week end,qui rentrent chez eux au millieu de la nuit,qui s'enfuient pendant que tu dors,sans t'embrasser de peur de te réveiller
Quand tu ouvres les yeux,tu es seule,avec le plaisir qui s'attarde,et qui pèse si loud qu'il semble t'etouffer
Les hommes mariés c'est la fuite perpétuelle,le téléphone en fraude,les restaurents qu'il faut éviter,les voyages qu'on remet sans cesse Noël solitaire,réveillon aux glaçons,huit jours peut etre pendant les congés scolaires
Les hommes mariés sont des prestigitateurs,qui veulent etre a deux endroits a la fois.Mais leur tour n'est pas au point,et ils n'arrivent jamais a s'evader du coffre avec les chaines
Leur regard enigmatique reflette l'angoisse du détail oublié
La hantise du grain de sable qui bloque leur superbe organisation
Il ne disent jamais oui,mais peut etre,mettent des si partout
Architectes géniaux du mensonge,il cultivent la mauvaise foi(paroles d'honneur,sentiments,protestations outrées
Ils t'aimeront tous sincèrement,si tu ne vas pas trops loin,ne dépasse jamais les limites,tu n'auras droit qu'au second role,jamais au premier
Ils n'abandonnent jamais celle qui les attend à la maison

Les hommes se ressemblent tous,ils donnent tous à peu pres la même chose,ils veulent tous les mêmes preuves,les mêmes sacrifices
Le même homme est différent avec chaque femme,mais tous les hommes se ressemblent pour chacune

La grande crainte d'un homme,c'est d'etre aimé plus qu'il n'aime
L'amour fait peur aux hommes,quand il est trops voyant


(1984 aussi)Pourquoi ne suis je jamais comme eux?Pourquoi suis je toujours mon propre spectateur ou mon propre témoin?
Je serai bel et bien,une vieille femme,qui aura peut etre droit au respect,mais certainnement pas a l'amour
Je n'echapperai pas à ce chatiment,que je me serai forgé moi même d'avance

Rien n'est donc jamais fixé une fois pour toutes,acquis une fois pour toutes.N'importe quoi peut surgir,qui remettra ma vie en question
C'est un homme orgeuilleux,qui exige que tout ce qui lui appartient,tout ce qu'il possede inspire l'admiration

voila nous sommes vingt quatres ans plus tard ,j'ai réépousé nickou en 2000 mais pendant ces vingt quatres ans la communication je le sais maintenant,n'a pas été parfaite et je pense que le deuil du responsable de cette situation n'a jamais été fait
il est maintenant trops tard pour réécrire l'histoire
elle est partie avant que je ne puisse l'apaiser

mais je l'aimerai toujour
a bientôt

 

Voir les commentaires

Published by middo - le désaroi de ton coeur

bonjour
les deux phottos au dessus ,de l'avant dernier week end ,représente ilham faisant des bulles dans la verranda

suite donc des textes ,poèmes ou réflexions sur ce qu'elle vit et pense

(en 80)une tristesse insurmontable,etreint soudain mon coeur,mon ame est pleine de reproches.J'ai mal j'ai pitié.
Pourquoi ai je pris cette route ?

(en 81)c'est décidé,pourquoi devrais je,laisser périr ici mon ame ?.Ne pas chercher un autre but.Ne pas tendre vers le mieux.Me vouer a l'ombre
sans gloire.Etre une morte vivante pour le monde 

( de ces deux textes il ressort,un regret,une interrogation sur son choix,puis une revolte pour ne pas rester dans l'ombre 

(1981)comme leur souffle est venimeux
comme leur coeur bat faussement
comme leur cervelle est perfide
comme leurs propos sonnent creux

(1981)Les autres ont une image de nous et nous forcent à y ressembler
Ilarrive souvent qu'on éprouve le besoin de consoler ceux qui nous font souffrir,par soucis sans doute de garder le beau role

Une passion à mon avis est comme une maladie infectieuse,
plus elle est violante moins elle ne dure

On oublie toujours que la vie n'est pas une ligne continue,mais une succession de moments

(1982)Quand parfois on me reproche mon auto satisfaction,j'en suis toujours étonnée.Je voudrais répondre a cette critique:"si je vivais avec quelqu'un,je chercherais a plaire a ce quelqu'un.Je vis avec moi même,il est donc logique que je cherche a me plaire
Comment voulez vous que je me supporte vingt quatre heures sur vingt quatre,en me détestant,en me désapprouvant
Je tiens a faire bon ménage avec moi,c'est une obligation.
Je ne peut pas m'intenter une instance en divorce 

(1982)Le bonheur est chose tellement difficile a atteindre,qu'il parait judicieux,de se contenter des illusions qu'il apporte

(1983)En ce moment je fais bon ménage avec moi.Je me plais bien
Cette femme que je ne cesse d'observer du coin de l'oeil,cette femme qui vient d'etre blessée,par ce qu'elle avait de plus cher au monde
Cette femme qui pourrait etre en train de pleurer,et qui malgré cela marche,et qui marche bien droite
Malgré son chagrin,cette femme c'est moi

suite a ces quelques textes je n'ai pas d'explications a ces crises je n'etais plus aussi présent,mais je la sens constamment douloureuse,et muselée dans ses aspirations


(1983)Je n'ai rien a dire,rien a faire,il va falloir apprendre à vivre avec, ou plutot à vivre sans,il va falloir a la fois espérer et ne plus attendre
Il va falloir attendre et ne plus attendre
Ce sera long,il va falloir meubler les heures,chercher un nouvel equilibre.Je connais le programe,je l'ai déja suivi,il y a quelques années
Je sais mais cette fois je ne le suivrai pas seule
Je ne suis pas encore au stade ou l'on espère plus

(1983)l'amour pour moi est compréhension et indulgence,l'amour ne s'impatiente pas,ne se mets pas en colère
Il ne se nourrit pas de griefs

voila la suite ,c'est a dire la fin demain

bonne soirée



Voir les commentaires

Published by middo - le désaroi de ton coeur

"un mot tard sur tout"

"un mot tard sur tout"

"observez moi je suis un livre ouvert,mais quel que soient vos opinion lâchez vous et commentez,j'ai parfois l'impression d'être seul ici : "

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog